Jimmy Page

Aller en bas

Jimmy Page

Message  DeatHAngeL le Dim 19 Mar - 20:36



Biographie



James Patrick Page est né le 9 Janvier 1944 à Heston près de Londres en Angleterre dans une famille plutôt aisée en cette époque de crise que fut l'après guerre (une mère secrétaire, et un père chef de personnel). A l'âge de 8 ans sa famille déménagea à Epsom dans la campagne autour de Londres. Le jeune garçon était à l'époque plutôt réservé et assez solitaire, ce qui inquiétait quelque peu ses parents.

A l'âge de 13 ans, Jimmy entendit « Baby, Let’s Play House » d’Elvis Presley. Cette musique énergique fût le déclic qui le décida à se mettre à la guitare. Tout commença avec une vieille guitare acoustique que Jimmy retrouva dans la maison familiale. On raconte que le petit Jimmy a pris quelques cours au début mais qu'il a rapidement dépassé son professeur. Ce qui est sûr c'est que Jimmy a quasiment tout appris en autodidacte et à l'oreille, étant incapable au début de lire une partition. Ses parents étaient totalement étrangers au monde de la musique mais ne s'étonnèrent pas de cette passion soudaine de leur fils et l'encouragèrent même.

Petit à petit par des échanges Jimmy obtint des guitares électriques de qualité toujours meilleure; d'abord sa mère lui offrit une demi caisse Hoffman, puis Jimmy eut une Grazzioso et enfin une véritable Fender Stratocaster. Il commença a jouer en étudiant les styles de Scotty Moore et James Burton, deux artistes de musique country/folk en vogue à l'époque. Moore utilisait le jeu aux doigts tandis que Burton jouait exclusivement au médiator, ainsi Jimmy acquit une technique mélangeant les deux styles.
Jimmy appréciait aussi le guitariste de Gene Vincent, Cliff Gallup. Il fit rapidement la connaissance d'un autre guitariste partageant ses goûts, Jeff Beck, et les deux adolescents commencèrent à jouer ensemble.

A cette époque Jimmy prenait des cours à l'école d'art d'Epsom et il commença à s'interesser au blues en récupérant des vinyles d'Elmore James, de Robert Johnson etc...
Il commença a jouer dans des groupes locaux et devint rapidement une référence pour les musiciens de la région. Il jouait à présent sur une énorme Gretsch Chet Atkins.

Un soir, le chanteur de rock Neil Christian qui était de passage à Epsom laissa monter sur scène Jimmy et fut impressionné. Il l'engagea donc pour une tournée (Neil Christian avait le don de dégotter d'excellents guitaristes puisqu'il découvrit plus tard Albert Lee puis Ritchie Blackmore). Voilà donc Jimmy en compagnie de Neil Christian & The Crusaders. Malheureusement, le jeune homme trop fragile tomba malade pendant cette tournée. Il reprit donc ses études d'art même s'il continuait à s'exercer et à assister à des concerts. Pendant cette période il rencontra entre autres Eric Clapton.

Tandis que d'autres jouaient avec des groupes, le petit Jimmy devint musicien de studio au début des années 60 alors qu'il n'avait que 19 ans. Il enregistra très vite avec deux anciens Shadows : Jet Harris et Tony Meehan. Le résultat fut le single Diamonds qui fut un succès. Plus tard il croisa un autre musicien de studio, plein de ressources, qui avait tourné avec Jet et Tony alors lancés par Diamonds : John Paul Jones. Rapidement Jimmy fut très demandé et on le retrouve ainsi sur le "You Really Got Me des Kinks" (à la guitare rythmique), "I Can't Explain" des Who (pour le solo), "Gloria" et "Baby Please Don't Go" des Them, ou encore "La poupée qui fait non" de Michel Polnareff et des cessions pour Johnny Hallyday et Françoise Hardy côté français.

En 1965 Eric Clapton quitta les Yardbirds. Il trouvait inadmissible l’orientation pop du groupe. La place fut proposée à Jimmy. Mais il refusa. Il conseilla à sa place Jeff Beck. Ce dernier, reconnaissant, devait plus tard lui offrir une élégante Fender Telecaster. Jimmy la décora en peignant lui-même des motifs psychédéliques. Il poursuivait les lucratives et harassantes sessions en studio. Il enregistra aussi un single. She’s just satisfies pour la face A et Keep Movin en face B. Il passa totalement inaperçu.



Bien que très enrichissant ce métier de musicien de studio était aussi très frustrant pour Jimmy car parfois on l'appelait mais au final il ne jouait pas ou jouait sur des musiques qu'il n'appréciait pas tant que cela. Ainsi pour changer d'atmosphère Jimmy accepta de rejoindre les Yardbirds mais au poste de bassiste. Cela fut temporaire car le guitariste rythmique Chris Dreja se mit à la basse et Jimmy repris la guitare. Nous sommes alors en juin 1966. En théorie le duo de choc Page/Beck aurait dû assurer le succès du groupe d'autant plus que l'arrivée de Jimmy avait appaisé les tensions qu'il y avait au sein du groupe. De plus le groupe expérimentait et s'orientait vers un son plus lourd et agressif comme ses compatriotes de Cream et des Who.



Malheureusement Jeff Beck devint totalement ingérable et fut viré du groupe pendant la tournée américaine au grand soulagement de tout le monde. Page devenait en théorie le seul maître du groupe, mais c'était sans compter l'arrivée d'un nouveau manager: Peter Grant, un ancien lutteur de 120 kilos. Il avait été prévenu que Page était un fouineur et le convoqua pour s'expliquer avec lui. En fait Page était furieux car le groupe n'avait pas été payé pour la dernière tournée. Grant fit alors ce qu'il fallait pour faire repartir le navire Yardbird.

Malheureusement après un album enregistré à la va-vite (Little Games), le groupe sombra dans l'alcool et le LSD. Pendant cette période Jimmy se mit à expérimenter, notamment avec des pédales d'effets et un archet; il réarrangeait aussi des chansons d'autres personnes pour les reprendre à son compte. C'est à cette époque aussi que débarquèrent les Cream d'Eric Clapton et surtout Jimi Hendrix qui révolutionnairent le rock à la fin des années 60.



En 1968 les Yardbirds splittent et Jimmy avait une tournée à faire et plein de projets. Ainsi naquit Led Zeppelin. (cf biographie http://heavy-music.forumactif.com/viewtopic.forum?t=196). Le succès vint très rapidement et le groupe devint dans la première moitié des années 70 un des groupes les plus populaires qu'il fallait absolument voir en live. Cependant pendant la seconde moitié des années 70, la popularité du groupe alla en décroissant, ainsi que le nombre d'albums et la qualité de ceux ci, à cause de problèmes personnels (accidents, excès de drogues) etc... L'aventure du groupe se termina en 1980 avec la mort du batteur John Bonham.



On a beaucoup parlé dans les années 70 de l'attrait de Jimmy Page pour la magie noire. En effet Page a racheté la demeure du célèbre mage Aleister Crowley et possède une des plus importantes collection de livres traitant de magie et d'astrologie. On peut voir aussi sur les pochettes d'albums de Led Zeppelin des références à tout cela: le "do that you will" d'Aleister Crowley sur le Led Zeppelin III et le symbole de Jimmy sur le quatrième album... Les rumeurs les plus folles circulent sur ce sujet: pacte avec le diable, messes noires etc... Tout ce qu'on peut dire c'est que l'interêt de Jimmy Page pour l'ésotérisme est bien réel mais tout cela était assez courant à cette époque.



A la fin des années 70 Jimmy était totalement dépendant à l'héroine et la mort de son ami le plongea dans un état totalement dépressif. C'est dans cet état de trouble qu'il passe la première moitié des années 80. En 1982 Page a composé la BO du film Deathwish II (Un Justicier dans la ville) avec Charles Bronson. En 1983 il participa à deux concerts aux Royal Albert Hall pour l’A.R.M.S. (Action for Research into Multiple Sclerosis) organisés sous la houlette de Ronnie Lane (ex-Small Faces) atteint par la maladie. Le pôle d’attraction principal était constitué par le légendaire trio des anciens guitaristes des Yardbirds : Eric Clapton, Jeff Beck et bien sûr Jimmy Page. Jimmy est alors toujours l'ombre de lui même.

Ce n'est qu'en 1984 qu'il décide de soigner sa dépendance aux drogues, il déclarera ne rien regretter de la période de troubles qui a précédé.

En 1984 avec Paul Rodgers, il s’occupa de former leur nouveau groupe. Ils engagèrent Chris Slade (ex-Manfred Mann et futur AC/DC) à la batterie et Tony Franklin (de chez Roy Harper) un virtuose de la basse freetless. Le groupe s’appela The Firm. Un choix judicieux en cette époque où le gentil hippie avait disparu au profit du yuppie assoiffé d’argent comme le vampire de sang. The Firm accoucha de deux albums (The Firm et Mean To Business). Le premier étant le meilleur et pas une merveille. La musique, très dans l’air du temps, consistait en un Hard-Rock FM sans âme. A noter que le titre Midnight Moonlight était une version achevée de la fameuse Swan Song restée à l’état d’ébauche du temps de Led Zeppelin. Le groupe connu un succès d’estime même parmi les jeunes. Ils étaient sans doute attirés par cette musique à la mode jouée par des légendes du rock anglais. Il tourna aux Etats-Unis. Parfois même à guichet fermé. Finalement il splitta en 1986. Jimmy déclara, légèrement pince sans rire, que le groupe n’avait jamais eut l’intention de dépasser les deux albums.



En 1988 Jimmy enregistre son album solo, Outrider avec des musiciens de studios et le fils de John Bonham, Jason. L'album contient de bons titres blues mais rien de transfigurant à part peut être le bel instrumental Emerald Eyes et Prison Blues. Pendant la tournée Jason se montra être un batteur solide mais au jeu un peu trop académique. Quand à Jimmy il retrouva des couleurs. En fait, il joua ses meilleures parties de guitare post-Zeppelin. Les shows se terminaient par des versions instrumentales de Stairway To Heaven.



En 1993 Jimmy Page collabora avec David Coverdale pour sortir un album de bonne facture qui atteind la 5ème place aux US. Une énorme tournée fut organisée mais la vente de billets ne suivit pas. Jimmy se montra cependant excellent tout le long de la tournée. Malgré des rumeurs concernant l'enregistrement de titres inédits, l'association ne dura pas et aucun second album ne sortit, David Coverdale préférant retourner dans Whitesnake.



Jimmy retrouva alors Robert Plant, au début pour le cadre d'un MTV Unplugged aux consonnances world music (territoire déjà un peu exploré à l'époque de Led Zeppelin). Le courant passa très bien entre les musiciens et au final Page et Plant enregistrèrent au Pays de Galles pour des musiques plus celtiques, à Londres avec un orchestre Egyptien, et à Marrakech avec des musiciens marocains. Le résultat ce trouve sur l'album Jimmy Page et Robert Plant Unledded: No Quarter où les chansons de Led Zeppelin trouvent une autre dimension avec leurs arrangements plus traditionnels.

Le duo n'en resta pas là et sortit en 97 l'album Walking Into Clarksdale. Certains titres de cet album comme When The World Was Young, Walking Into Clarksdale, Most High ou encore When I Was A Child furent d’incontestables réussites, mais on pouvait s'attendre à mieux après l'excellent No Quarter. Etrangement le bassiste de Led Zeppelin, John Paul Jones a été écarté de ces projets entre Page et Plant.

Pendant la tournée Page se donnait à fond mais fin 98 Plant décida de mettre fin à leur association. Page se mit donc à jouer avec le groupe The Black Crowes ravit de rencontrer une de leurs idoles pour une tournée qui débuta en 1999 et un album live en 2000. La même année Jimmy se blessa au dos et la tournée prit fin prématurément.

Dans les années 90, Jimmy Page s'est aussi occupé de la remasterisation des disques de Led Zeppelin, jugeant le travail fait par la maison de disque baclé et irrespectueux des fans. En 97 il sort le live BBC Session de Led Zep et en 2003 le triple live How The West Was Won et un magnifique dvd retraçant les points forts du groupe en concert.



Depuis la tournée avec les Black Crowes, Jimmy Page se montre plus rarement. Il parcourt encore le monde pour recevoir des récompenses et participer à des manifestations officielles. Il retrouva Robert Plant le 7 juillet 2001 pour un court set rock and roll en l’hommage à Sun Records. Le fameux label pionnier du genre dont Jimmy collectionnait les vinyles. En 2002 il a interprété Dazed And Confused au Royal Albert Hall. Il a eu 60 ans en 2004. Il consacre aujourd’hui de son temps aux œuvres de charité, en particulier pour aider les enfants déshérités du Brésil. On peut aussi compter sur lui pour sortir, de temps en temps, des petits joyaux estampillés années 70. (Il a participé aussi à l'enregistrement de la chanson Come With Me de Puff Daddy qui reprend le célèbre riff de Kashmir).

Voilà pour ce guitariste très important du XXième siècle.






Participations

Yardbirds
Led Zeppelin
Black Crowes
duos ou solo: Page, Page+Coverdale, Page Plant
trop de cessions studios pour toutes les citer

Commentaire

Il fallait absolument que je mette ce guitariste dans cette section, c'est l'un de mes préférés, et j'ai appris et j'apprend toujours énormément en travaillant ses compositions. Et je ne me lasse pas de le regarder jouer sur les vidéos que j'ai de lui. Vraiment un excellent guitariste!!! Et surtout: il a la classe!!!

DeatHAngeL
The trooper
The trooper

Nombre de messages : 149
Date d'inscription : 25/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jimmy Page

Message  Bardaf le Lun 20 Mar - 19:09

Jolie présentation Death' Wink

_________________

avatar
Bardaf
c'est l'embardée
c'est l'embardée

Nombre de messages : 3685
Age : 35
Localisation : Belgium
Date d'inscription : 13/03/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://heavy-music.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jimmy Page

Message  gazoute le Lun 20 Mar - 19:54

Effectivement c'est superbe comme présentation, j'ai surtout connu Jimmy Page avec Led Zepp Wink
avatar
gazoute
Rédactrice
Rédactrice

Nombre de messages : 1414
Age : 50
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 30/10/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jimmy Page

Message  DeatHAngeL le Dim 2 Avr - 18:59


DeatHAngeL
The trooper
The trooper

Nombre de messages : 149
Date d'inscription : 25/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jimmy Page

Message  gazoute le Mer 5 Avr - 21:58

cheers j'adore Thibault, je ne m'en lasse pas de ces images là et de cette periode , merci Wink
avatar
gazoute
Rédactrice
Rédactrice

Nombre de messages : 1414
Age : 50
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 30/10/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jimmy Page

Message  jamesmetallique le Mar 12 Sep - 22:37

Je me suis achete le cd que t'as DeathAngel. How The West Won... Et je dois dire que je suis très impressionné, je savais que c'était un tout grand monsieur mais là... Shocked
avatar
jamesmetallique
St Anger
St Anger

Nombre de messages : 1970
Age : 31
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://jamesmetallique.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jimmy Page

Message  DeatHAngeL le Mer 13 Sep - 7:45

Jimmy Page et Robert Plant - Tea For One

Je pensais que cette chanson avait jamais été jouée en live!! Je suis sur le cul

DeatHAngeL
The trooper
The trooper

Nombre de messages : 149
Date d'inscription : 25/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jimmy Page

Message  DeatHAngeL le Mer 13 Sep - 8:00


DeatHAngeL
The trooper
The trooper

Nombre de messages : 149
Date d'inscription : 25/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jimmy Page

Message  jamesmetallique le Mer 13 Sep - 15:08

Elle ne l'a jamais été avec led zep seulement.
avatar
jamesmetallique
St Anger
St Anger

Nombre de messages : 1970
Age : 31
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://jamesmetallique.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jimmy Page

Message  DeatHAngeL le Mer 13 Sep - 16:23

Il se défend encore bien Jimmy Page, j'ai vu par contre des vidéos du début des années 80 et il a beaucoup de mal à jouer, même des trucs simples, l'héroïne ça détruit vraiment...

DeatHAngeL
The trooper
The trooper

Nombre de messages : 149
Date d'inscription : 25/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jimmy Page

Message  jamesmetallique le Mer 13 Sep - 19:10

Mon père l'a vu mi des années 90 et il a dis qu'il avait été très impressionné par Page, qu'il ne s'attendait pas à ce qu'il reste aussi bon donc c'est un gars qui n'a pas perdu comme Plant.
Ca reste un grand.
avatar
jamesmetallique
St Anger
St Anger

Nombre de messages : 1970
Age : 31
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 01/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://jamesmetallique.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jimmy Page

Message  DeatHAngeL le Lun 8 Jan - 19:07


DeatHAngeL
The trooper
The trooper

Nombre de messages : 149
Date d'inscription : 25/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jimmy Page

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum